Dans cet article, découvrez quelques conseils utiles pour préparer un road trip mémorable aux Etats Unis.

road trip etats unis

… work in progress …

Plus que quelques semaines avant le départ pour les « grandes vacances » 2014, il est donc temps de fignoler le programme et de se rappeler quelques grands principes indispensables pour mettre au point un road trip aux USA :

1/ Calculez votre itinéraire !

Il est important de vous rendre compte des distances et du temps de voyage pour vous rendre d’un point A à un point B.

Vous pouvez utiliser Google Map pour estimer les temps de parcours et les kilomètres parcourus et ainsi établir votre itinéraire.

Il est assez agréable de conduire aux Etats-Unis et les paysages changent très rapidement dans l’Ouest Américain. Toutefois, ne prévoyez pas de passer trop de temps dans votre voiture. Personnellement, j’essaie de prévoir des « séances de conduite » de 2 heures la plupart du temps mais il arrive que certaines journées soient plus chargées. Après tout dépend de votre façon de voyager…

2/ Checkez rapidement les températures saisonnières dans les différentes régions que vous allez traverser et ne vous attardez pas trop dans des endroits où la météo n’est pas favorable.

Ex : le mois de septembre n’est pas recommandé pour visiter la Louisiane ou la Floride en raison des risques de cyclones ; les températures dans la Death Valley peuvent monter jusqu’à 50 degrés l’été…

Cette année, j’avais prévu d’inclure Palm Springs et le parc de Joshua Tree à notre programme. Mon ambition était de prévoir 3 à 4 jours sur place pour pouvoir bien rayonner autour de la ville. En poursuivant mes recherches, je me suis aperçue que si Palm Springs est tant prisé des retraités, c’est pour sa chaleur mais que la ville est désertée par ses habitants l’été (j’exagère un peu) car elle est située en plein désert et que c’est une véritable fournaise. 40 degrés dans la journée pour rôtir à point :-)

Au final, je ne zappe pas cette étape mais je prévois d’y rester moins longtemps.

3/ Etablissez votre budget !

Prenez en compte le coût des billets d’avion, de la location de la voiture, de l’essence, de l’hébergement, de la nourriture et des activités.

Voici quelques exemples de tarifs pour vous aider à calculer votre budget :

-       une nuit dans un motel : entre 40 et 80 $

-       une nuit dans une grande ville : entre 80 et 120 $ (voire plus selon votre critère de confort)

-       cout de l’essence à la journée : 20 $ (comptez une consommation de 10 litres au 100 et un cout de 0,70$ au litre)

-       location d’une voiture 700 euros pour 3 semaines

Etc…

Une fois le budget établi, je prévois toujours 500 euros de marge (pour deux) car il y a toujours des imprévus.

4/ Réservez votre voiture de location

Généralement, je réserve à l’avance via les sites internet des grands loueurs comme Hertz, Dollar ou Alamo. Personnellement, je n’ai pas osé passer par des comparateurs de prix pour ce type d’achat car jusque là j’ai pu voir des avis souvent négatifs en raison de frais cachés.

Pour plus d’infos sur la location de voiture aux Etats-Unis et particulièrement les assurances, c’est par ici.

Si vous n’avez jamais conduit une automatique, ces quelques infos vous seront utiles :

Au lieu de comporter des chiffres comme chez nous, le levier de vitesses comporte des lettres :

D = Drive, vitesse à enclencher pour rouler tout simplement :-)

P = Parking, vitesse à enclencher lorsque vous êtes garé

N = Neutral, à ne pas utiliser en roulant, vitesse à enclencher lorsque vous êtes à l’arrêt quelques instants

R = Reverse, c’est la marche arrière

Certaines boites de vitesse comporte en plus un L = Low, il s’agit d’une vitesse pour rouler lentement ou bien encore « 1 » ou « 2 » pour rouler lentement ou à utiliser comme frein moteur.

Pensez à faire votre permis de conduire international auprès de la préfecture avant de partir. Ce n’est pas une obligation mais cela peut vous simplifier la vie en cas de contrôle puisque le Ranger pourra lire les informations dans sa langue, mais cela ne l’empêchera pas de vous mettre une amende si vous êtes en infraction…

5/ N’oubliez pas le GPS !!

Le plus économique est de télécharger une carte des USA sur votre propre GPS car la location des GPS aux USA est généralement onéreuse (à coût de 25 dollars par jour…).

Les voitures sont équipées de prise « allume cigare » ce qui vous permettra de le recharger au fil de la route.

6/ Réserver les hôtels à proximité des parcs nationaux si vous voyagez pendant la haute saison.

Pendant l’été, de nombreux visiteurs cherchent à se rendre dans les parcs nationaux. Et lorsque des milliers de touristes convergent vers un même point, les hôtels se remplissent vite, très vite. Alors, pensez à réserver votre hôtel ou votre campement à l’avance. Faute de quoi, vous pourriez être obligés de faire de nombreux kilomètres pour rallier votre hôtel en fin de journée.

Avant de partir, faites également le calcul suivant : vous sera t’il utile de prendre le pass annuel « America the beautiful » pour la visite des différents parcs sur votre parcours ?

Le pass annuel coute 80 $ alors si vous visitez 4 parcs et plus, c’est une bonne affaire pour vous.  Attention, ce pass n’est valable que pour les parcs nationaux.

Vérifiez au préalable si les parcs que vous comptez visiter se trouvent sur cette liste.

7/ Faites votre déclaration ESTA

On y est habitué depuis déjà quelques années (2009) mais mieux vaut le rappeler.

Pour vous rendre aux Etats-Unis pendant un court séjour, il n’est pas nécessaire de faire une demande de visa spécifique. Par contre, il vous faudra impérativement remplir le formulaire ESTA par internet.

Pour ce faire, rendez-vous sur le site officiel.

Il vous en coutera 14 $, il s’agit du tarif officiel. Prenez garde aux nombreux sites annexes qui vous proposent de vous acquitter de votre obligation pour des tarifs supérieurs. Il est recommandé de remplir la déclaration au plus tard 72 heures avant le départ.

Une fois l’autorisation délivrée, elle reste valable pendant 2 ans.

8/ Changer 100 ou 200 dollars avant de partir cela vous permettra de ne pas avoir à vous soucier de trouver un distributeur de billets dès votre descente de l’avion.

On est pas forcément très frais au sortir de l’avion. En général, on a qu’une hâte retrouver sa liberté et sortir gambader. C’est pourquoi, je préfère avoir déjà un peu de liquide dans la monnaie du pays.

Et vous ? Quels sont vos conseils pour bien préparer un road trip ?

Répondez-moi dans les commentaires !



Resultats de votre recherche:

  • bonne bresilienne
  • calcule de budget pour n road trip
  • calculer un road trip

Les lecteurs qui ont lu cet article ont aimé :